top of page

SPECTACLE EN RECHERCHE DE PARTENAIRES

Maisons de nuit

Janvier 2026

TÉLÉCHARGEMENT

Peter a la cinquantaine.
Alors que tout vacille, que ce qui reste c’est la solitude, la dépression, il décide de partir. Échapper. Tracer une ligne. Quitter cet endroit où quelque chose s’est passé, où les choses ont mal tourné. Il voudrait retrouver le village qu’il a quitté il y a trente ans et où il a passé plusieurs années de sa vie. Faire retour sur cette terre où il a le sentiment d’avoir forgé sa véritable identité.

Peter vient de loin.
Il a pris la route il y a longtemps mais n’est toujours pas arrivé.
Il est fatigué et désorienté, son état général n’est pas bon. Une nuit au temps mauvais, il quitte la route à pieds et découvre dans la forêt un bâtiment désaffecté dans lequel des gens dansent. Une danse aux allures de transe.

Cet écart que Peter fait est le point de départ de l’histoire. Il va croiser le chemin d’inconnus, des inconnus qui savent des choses de sa vie intime, de ses fragilités indicibles. Autour d’eux gravite une figure mystérieuse et mystique, La Jeune Fille, qui vient nous parler, à intervalles réguliers, de la dérive d’un être aux prises avec sa condition spirituelle et avec l’invisible.

On oscille entre le rêve et le réel, le fantastique et le réalisme.
Maisons de nuit ça parle de voyage hasardeux, d’errance, de quête et de retour.
C’est l’histoire d’une exploration, de la rencontre qui confronte à ce qu’on est devenu. C’est l’histoire d’un cheminement qui transforme, qui réconcilie, qui amène à se remettre en marche pour peut-être vivre à nouveau le présent.

Texte et mise en scène Maxime Contrepois
Dramaturgie Olivia Barron & Marion Stoufflet
Avec Jean-Louis Coulloc'h, Zoé Gauchet (distribution en cours)
Scénographie (en cours) | Création lumière (en cours) | Création sonore Baptiste Chatel | Masques et objets spéciaux Judith Scotto le Massèse | Costumes
(en cours) | Régie Générale (en cours)

Production Le Beau Danger (en cours)
Coproduction Espace des Arts - Scène nationale de Chalon-sur-Saône, Théâtre de la Cité Internationale (Paris)

Avec l'accueil en résidence d'écriture à la Maison Jacques Copeau (Pernand-Vergelesses)

Le Beau Danger est soutenu au fonctionnement par la Ville de Dijon.

Maisons de nuit est aidé au projet par la DRAC Bourgogne-Franche-Comté et la Région Bourgogne-Franche-Comté.

Maisons de nuit est lauréat du Fonds SACD Théâtre

  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Icône Instagram
bottom of page